Remonter
Freelance solo ou freelance en équipe

Freelance solo ou freelance en équipe ?

Lorsque l’on se lance dans le merveilleux monde de l’entrepreneuriat, il y a diverses manières de mener sa barque. Certains préfèrent construire leur business, travailler et évoluer seuls. Ils ne comptent que sur eux-mêmes pour faire grandir leur activité, progresser et s’élever. Ils conservent ainsi pouvoir de décision, liberté et autonomie. D’autres, au contraire, s’enrichissent au contact des autres et ont besoin de s’entourer pour bénéficier d’un savoir, d’une expérience et de compétences dont ils ne disposent pas encore.

Et il y a ces freelances, comme moi, à mi-chemin entre travail en solitaire et travail en équipe. Des freelances qui aiment se recentrer sur leur activité par moments et tenter de nouvelles expériences en équipe à d’autres moments. Des freelances qui tiennent à leur indépendance mais qui aiment échanger avec des professionnels qui vivent la même chose, partagent les mêmes doutes, questionnements, les mêmes petites joies et beaux accomplissements. J’aime travailler de longues heures au calme dans mon bureau, mais j’aime tout autant les réunions de travail avec d’autres freelances qui s’éternisent parce qu’on a tellement de choses à se dire, à partager.

Je suis une freelance solo

Après des années de salariat, après des années passées à étouffer sous l’emprise d’un contrat de travail, d’un patron, d’horaires… j’ai eu besoin de prendre mon envol, de gagner mon indépendance et ma liberté. J’ai créé mon business sur-mesure, je l’ai dessiné à mon image. Je l’ai voulu inspirant, épanouissant. Chaque jour, je m’isole dans mon bureau pour le faire progresser. Chaque jour je réfléchis à de nouvelles idées, à de nouveaux projets. A ce que je pourrais faire mieux, ou différemment. C’est un cheminement très personnel, qui invite régulièrement à l’introspection. Et j’aime ces têtes-à-têtes avec moi-même. J’aime mener ma barque, prendre mes décisions, faire mes choix, dire oui, dire non, dire peut-être, et assumer. Défendre mes valeurs et respecter ma philosophie de vie.

Le revers de la médaille, c’est bien sûr ce sentiment de solitude qui peut nous étreindre si on se referme trop sur soi et sur son business. Le revers de la médaille, c’est de n’avoir personne pour nous épauler, pour nous conseiller et nous éviter certains écueils. L’expérience des autres peut être une belle source d’inspiration et peut parfois nous empêcher de trébucher.

Je suis une freelance en équipe

Mais j’aime aussi sortir à la rencontre de nouvelles personnes et c’est ainsi que j’ai intégré un formidable collectif de freelances. Travailler à plusieurs permet de regrouper nos compétences et notre savoir, ça nous ouvre de nouvelles perspectives, nous offre davantage d’opportunités et nous permet de décrocher des projets plus ambitieux. Notre équipe échange des idées, propose des suggestions et partage différents points de vue qui nous permettent d’offrir un travail plus abouti, plus fin. Et moi, sur certains projets, ça me rassure de ne pas me savoir seule : on se conseille, on s’entraide, on se serre les coudes.

Le revers de la médaille du travail en équipe, c’est que lorsque l’on s’engage sur un projet, on a bien sûr une responsabilité vis-à-vis du client, mais on a également des responsabilités vis-à-vis des autres membres de l’équipe, ce qui accroît la pression. Lorsque l’on est impliqué dans un projet à plusieurs, il faut rendre des comptes à plus de monde et donc fournir un travail irréprochable. Cette exigence peut générer plus de stress que lorsque l’on travaille seul.

Où rencontrer d’autres freelances ?

Si vous aussi vous souhaitez rencontrer d’autres freelances pour échanger sur vos parcours et vos métiers ou si vous cherchez des partenaires pour collaborer sur des projets, voici quelques pistes à explorer :

  • vous pouvez vous rendre dans un espace de co-working, en ce qui me concerne, j’y ai fait mes plus belles rencontres.
  • vous pouvez intégrer un collectif de freelances, il s’en créé de plus en plus, notamment au sein des espaces de co-working.
  • vous pouvez participer à des apéros entrepreneurs dans votre ville ou à des événements professionnels liés à votre activité (salons, conventions, meetup, etc.)
  • vous pouvez rejoindre des groupes Facebook dédiés à l’entraide entre freelances ou dédiés à votre activité

Quoi qu’il en soit, même si vous appréciez votre solitude, ne restez pas toujours seul ! Il est tout à fait possible de concilier indépendance et travail en équipe. Ouvrez-vous aux autres et puisez dans leur expérience pour vous enrichir.

Et vous, vous préférez travailler seul ou en équipe ?

1 Commentaire

  • 10 novembre 2017
    reply

    Julia

    Franchement, ça dépend des jours.
    J’ai toujours aimé travailler seule, c’est ce que je fais avec le blog. Par contre, pour la plupart de mes clients en community management, je travaille en équipe (avec les marketeurs, les graphistes…). Je pense avoir trouvé le bon équilibre 🙂

Laisser un petit mot

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1